Le headstand, ou Sirsasana en sanskrit, est une posture mobilisant l’équilibre du corps sur la tête. Cette inversion vient bouleverser la gravité du corps, puisque le cœur se retrouve au-dessus du visage.

En effet, la tête et les avant-bras viennent supporter le poids du corps et les jambes se tendent vers le ciel, dirigeant ainsi les nutriments vers la tête. Le cerveau obtient ainsi un afflux d’énergie et d’idées créatives, et la créativité dans la vie nous fait rester jeune ! Cette pratique est très populaire en raison de ses merveilleux bienfaits sur la santé :

– Stimuler le système cardio-vasculaire,

– lutter contre la pression ressentie au niveau du dos,

– soulager et réduire les céphalées,

– renforcer la capacité pulmonaire de l’organisme,

– améliorer la concentration et la mémoire,

– diminue l’anxiété et apaise l’esprit…

Et en plus de voir le monde d’un point de vue différent, cette posture nous montre la force, le contrôle et la beauté de surmonter la peur de tomber grâce à l’équilibre physique et mental.

Comment réaliser la posture ?

Comme dans toutes disciplines, il est important d’échauffer et étirer votre corps. La nuque et les épaules doivent être préparées avant de supporter le poids du corps, ainsi que les poignets et les coudes sur lesquels reposera le corps. Réaliser plusieurs salutations au Soleil permet de réveiller son corps en douceur. Il est aussi important d’avoir une bonne ceinture abdominale et un dos musclé, car ces derniers doivent rester droits. Le gainage est un excellent exercice par exemple.

Lorsque vous serez correctement échauffé, le but sera de s’entrainer avant de se lancer directement dans la réalisation de la posture. L’idéal est d’avoir une personne à côté de vous pour vous aider à remonter vos jambes, ou de réaliser l’exercice face un angle de mur pour se rassurer et s’aider.

  1. Pour commencer, asseyez-vous sur vos talons, puis penchez-vous et placer vos coudes et vos avant-bras sur un tapis de yoga, avec un écartement de la largeur des épaules.
  2. Joindre ses mains et croiser ses doigts, en gardant les coudes stables. Les bords des mains touchent le sol et les paumes ne se touchent pas.
Stephanie

3. Le sommet de la tête uniquement vient se placer entre les mains. Puis sur vos orteils, redressez vos genoux et poussez vos hanches vers le haut, au-dessus de votre tête. En gardant vos jambes tendues, étirez vers le haut avec vos orteils.

stephanie

4. Pliez vos genoux dans le but de les ramener à la poitrine, en prenant un léger élan et en décollant un pied puis l’autre, en arrondissant légèrement votre dos.

stephanie

5. En maintenant cette position, commencez à redresser les hanches, puis lentement avec précaution soulevez vos genoux de manière à ce qu’ils pointent vers le ciel.

stephanie

6. Pour finir, déployez vos jambes pour trouver l’alignement parfait entre la colonne vertébral et vos jambes. Le corps est perpendiculaire au sol, vos coudes poussent contre le sol pour soutenir votre poids et maintenir la posture. Respirez profondément par le nez, détendez-vous. Vous augmenterez petit à petit le temps de maintient de cette posture avec de l’entrainement.

7. Pour revenir, expirez et descendez avec contrôle sans gestes brusques. Pliez vos genoux, puis répétez les mouvements dans le sens inverse.