Votre corps est moite, votre circulation se fait mal, vos jambes gonflent… difficile de supporter les caprices du thermomètre. Voici 3 conseils pratiques pour survivre à la canicule.

Se raffraîchir avec la respiration

Le pranayama est l’art de contrôler sa respiration et son énergie vitale. L’une des techniques du pranayama, appelée Sitali (ou Sitalee), permet de rafraichir son corps.

Installez-vous dans une position confortable, de préférence assise. Formez un « O » avec votre bouche et roulez votre langue en forme de « U ». La capacité à rouler la langue de cette façon est génétique. Si vous n’y parvenez pas, placez le bout de votre langue juste derrière votre lèvre inférieure. Inspirez profondément par la bouche et savourez l’air frais qui vous pénètre. Puis expirez profondément par le nez, bouche fermée et langue relâchée. Répétez l’exercice autant de fois que vous le souhaitez.

L’auto-massage des mollets

Pour les jambes lourdes, rien de tel qu’un petit massage des mollets. Si, si, essayez, vous m’en direz des nouvelles !

Assis(e) au sol ou sur votre lit/canapé, pliez un genou et entourez le bas de votre jambe avec vos 2 mains – les pouces sont placés sur le muscle du mollet à l’arrière et le reste des doigts sur le tibia à l’avant. Massez ensuite tout votre mollet, en pressant le muscle depuis la cheville jusqu’au niveau du genou. Reproduisez ce pétrissage plusieurs fois puis répétez de l’autre côté.

La posture de Viparita Karani

Et enfin, pour relancer votre circulation sanguine et en profiter pour faire redescendre le stress, voici une posture simple, apaisante et réparatrice : Viparita Karani.

Allongez-vous sur le dos, avec les jambes contre le mur. Ajustez la distance entre vos hanches et le mur pour que vos jambes n’aient pas à fournir d’efforts pour se maintenir en l’air. Plus l’arrière de vos jambes est raide, plus il vous sera nécessaire de vous éloigner du mur. Fermez les yeux, sentez vos jambes s’alléger et abandonnez-vous dans la posture pendant quelques minutes. Pour sortir de la posture, ramenez les genoux à la poitrine et roulez sur un côté pour vous redresser.

Fanny Douarche