Les recettes de Clea pour Qee

Des « latte » de toutes les couleurs

 

Avouons-le, nous avons parfois besoin de réconfort, et les prétextes sont légion : la matinée est longue, l’après-midi frileux, le travail que l’on doit fournir nous ennuie ou nous décourage, ou bien encore un cours de yoga en fin de journée éloigne la perspective du prochain repas… Il serait alors bien agréable de plonger dans un sachet de biscuits, de fruits secs ou de quelque chose de bien pire en provenance d’un distributeur automatique, mais si vous êtes comme moi, vous avez sur l’épaule un petit ange qui vous dit que ce n’est pas vraiment une bonne idée si vous voulez « pilater » sans dégâts ! Et vous l’écoutez. Un peu. Mais tout de même, un doudou qui se mange sans faire trop de dégâts, ce serait sympa non ?

 

Un jour, j’ai découvert la chicorée soluble et ma vie a changé. Exempte de caféine et de calories (mais pas de fibres pour autant), elle nappe le palais de ses arômes naturellement caramel. Rallongée d’une petite lichette de lait végétal de la famille amande-noisette-vanille, elle devient presque gourmande et suffit, si elle est bien chaude, à combler mes envies pour doudou de la matinée.

 

Ou alors, en guise d’alternative verte et énergisante, j’opte pour le thé matcha. On dit que ce thé en poudre japonais non fermenté est bourré de chlorophylle et donne les idées claires. Si ça n’est pas un excellent prétexte pour en déguster un en consultant les premiers mails de la journée…!

 

Pour l’après-midi, à moi les infusions ayurvédiques et autres « chaï », mais j’avoue que tout cela manque un peu de consistance pour mon petit ventre habitué à son goûter quotidien. Heureusement, un jour, j’ai découvert le « pumpkin latte », et ma vie a encore changé ! L’idée, c’est de recycler un (tout) petit reste de purée de patate douce, de potimarron ou de courge (nature, of course, les herbes de Provence ne faisant pas bon ménage avec notre doudou magique !) pour en faire la base d’une boisson aussi gourmande que raisonnable et rassasiante, à siroter bien chaude.

 

Et puis, en guise de magie très magique, je ne vous présente plus l’incontournable « golden milk », dit aussi « curcuma latte ». L’idée est de profiter au maximum des bienfaits du curcuma en l’associant au poivre et à une matière grasse (l’huile de coco est la plus agréable pour cet usage), ce qui le rend assimilable par l’organisme. En préparant une « pâte de curcuma » légèrement poivrée que l’on peut conserver des semaines au réfrigérateur, on est paré !

 

L’instrument idéal pour préparer ce type de boisson est le « personal blender », qui permet de mixer très efficacement une petite quantité d’ingrédients, tout en formant une mousse à s’en lécher les babines. Et bien sûr, un bon thermos, pas trop grand, pour les déguster juste avant ou après la pratique !

 

Sweet potato chaï latte

 

Pour 1 grande tasse

 

50 g de purée de patate douce (ou butternut, ou potimarron)

50 ml de lait d’amande (ou coco, noisette, soja-vanille…)

1 c. à café d’épices chaï (cannelle, gingembre, anis, cardamome, girofle)

1 petit café expresso*

Chocolat noir, pour râper (en option)

Si besoin : 1 c. à café de sucre complet ou de sirop d’agave

 

Porter 1 tasse d’eau à ébullition. Mixer la purée de patate douce avec le lait d’amand, les épices et l’expresso (ajouter le sucrant si souhaité). Verser dans une tasse et délayer en ajoutant l’eau bouillante. Bien remuer, râper un peu de chocolat sur la boisson et déguster.

 

*Pas envie de café ? Remplacez-le par 2 c. à café de chicorée en poudre ou bien par un thé noir. Sinon, inventez une version cacao en faisant fondre du chocolat noir dans le lait végétal ou bien en ajoutant 1 c. à soupe de poudre de cacao.

 

Matcha latte

 

Pour 1 grande tasse

 

2 c. à café de thé matcha

1 c. à café de sirop d’agave ou de sucre de fleur de coco

60 ml de lait d’amande (ou coco, soja-vanille…)

 

Porter 1 tasse d’eau à ébullition. Dans une tasse, délayer le thé matcha avec un peu de lait végétal et le sucrant choisi. Continuer à délayer avec le reste de lait végétal, puis en ajoutant l’eau bouillante. Déguster.

 

Envie de plus de douceur ? Ajoutez 1 c. à café bombée de poudre de cacao à votre matcha, et/ou faites-y fondre du chocolat, noir ou blanc.

 

 

 

Golden milk

 

Pour 1 pot de pâte de curcuma

 

1/2 tasse* de curcuma en poudre–

1 c. à café de poivre noir moulu

 

Pour 1 tasse

 

1 c. à café rase de pâte de curcuma

1 tasse de lait végétal (amande, avoine, soja)

1/2 c. à café de sucre complet

1 c. à soupe d’huile de coco

 

Dans une petite casserole, délayer la poudre de curcuma et le poivre avec 1 tasse d’eau. Laisser cuire sur feu doux à moyen en remuant régulièrement pendant 8 mn environ, jusqu’à ce que le mélange forme une pâte. Transférer dans un bocal en verre.

Prélever 1 c. à café rase de cette pâte et replacer dans la casserole. Délayer avec le lait végétal, puis ajouter le sucre et l’huile. Chauffer sur feu doux jusqu’à ce que le mélange soit bien chaud et l’huile totalement fondue. Déguster sans attendre.

 

*J’utilise pour mesurer la tasse dans laquelle je déguste le lait d’or, un mug classique (pas trop gros tout de même sinon ça fait beaucoup de pâte de curcuma !).

 

Publié le jeudi 25 janvier 2018
Partagez cet article :

Carte blanche à Véronique Maillet

Qee fêtera ses 10 ans au mois de mai …La Carte Blanche de Véronique Maillet, fondatrice des Centres et studios Qee, reprend le parcours, parfois complexe, de la mise en place des premiers lieux de bien-être à Paris. Quelques extraits […]

Lire la suite

Carte Blanche de la fondatrice dans le Journal du Yoga

Lire la suite

« Le corps physique est le point de départ de la quête spirituelle »

Joffrey Hubert, professeur d’Ashtanga Vinyasa Yoga Interview menée par Ixchel Delaporte   Quelle est la définition de l’Ashtanga Vinyasa Yoga ? Joffrey Hubert. La pratique posturale de l’ashtanga vinyasa yoga est dynamique et intense physiquement. C’est une pratique traditionnelle d’Inde très […]

Lire la suite